Le cas M'Vila passé au crible par la FFF

M'Vila, 22 ans, 22 sélections en équipe de France, avait été suspendu de toutes les sélections jusqu'en juillet 2014 par la FFF pour avoir, en compagnie d'Antoine Griezmann, Mbaye Niang, Wissam Ben Yedder et Chris Mavinga, quitté la sélection Espoirs, réunie au Havre, pour une virée en boîte de nuit à Paris entre deux matches de barrages qualificatifs pour l'Euro-2013 face à la Norvège. 

"La sanction est tellement sévère et disproportionnée par rapport à la faute commise qu'il était impossible de l'accepter", avait déclaré Me Fillion en novembre 2012 pour expliquer la décision de faire appel. "Nous attendons une sanction proportionnée à la nature de la faute et de la personnalité de Yann M'Vila", avait ajouté l'avocat, précisant qu'il n'avait pas demandé une nouvelle durée de la suspension, mais "simplement qu'on revienne à une décision juste". Les quatre autres joueurs concernés ont eux été suspendus jusqu'au 31 décembre 2013. Parmi eux, seul le Toulousain Ben Yedder a fait appel. Il avait été entendu le 15 janvier par la commission d'appel. "Je n'ai pas peur d'une sanction alourdie. J'y suis allé naturellement et j'ai dit ce que j'avais à dire", avait-il déclaré à la sortie de son audition. Les décisions de la commission devraient être rendues dans la journée.
« Précédent

Ligue 1 : cruelle défaite de Rennes[...]

Suivant »

Ligue 1 : Rennes arrache le nul[...]