Montanier n’a pas aimé

« Cela fait vraiment mal, quand on fait tous ces efforts, qu’on tient la victoire en main, de la laisser échapper, a-t-il lancé en conférence de presse. On peut être en colère et frustrés, mais c’est comme ça. Il y a des choses positives mais le négatif prime. On a des occasions, une barre, un poteau, on peut faire le break, mais avec un but d’écart on est jamais à l’abri d’un retour de l’adversaire, d’un manque de pugnacité. » Une colère froide qui aurait pu être bien plus être bien plus importante si Camara n’avait pas buté sur Costil, trois minutes plus tard (93e).
« Précédent

Rennes tient parole

Suivant »

Les salaires les plus étonnants[...]